Benoît Grévin

Bénoît Grévin (CNRS – EHESS Paris)

Benoît Grévin est directeur de recherche CNRS au Centre de Recherches Historiques (Paris, EHESS, UMR 8558). Ancien membre de l’École française de Rome (2003-2007), il poursuit des recherches sur l’histoire des cultures rhétoriques et linguistiques de l’Europe médiévale, avec un intérêt particulier pour l’ars dictaminis et plus généralement la théorie et la pratique de la rhétorique latine dans l’Italie et l’Europe des XIIIe-XVe siècles, ainsi que pour la transmission des savoirs en arabe et sur l’arabe dans l’Europe latine, et le comparatisme des pratiques d’écriture et des discours sur le langage. Il étudie également la représentation des nationes dans l’Europe médiévale ainsi que certains aspects du médiévalisme, et poursuit des activités de traduction de diverses langues en français. Il a notamment publié La Première Loi du royaume. L’acte de fixation de la majorité des rois de France (1374), Paris, Garnier, 2021 (Histoire du droit, 9) ; Al di là delle fonti ‘classiche’. Le Epistole dantesche e la prassi duecentesca dell’ars dictaminisI Regalis excellentia. Les préambules des actes des rois de France au XIVe siècle (1300-1380), Paris, École des chartes, 2014 (avec Sébastien Barret) ; Le parchemin des cieux. Essai sur le Moyen Âge du langage, Seuil, L’univers historique, 2012 ; Rhétorique du pouvoir médiéval. Les Lettres de Pierre de la Vigne et la transformation du langage politique européen (XIIIe-XVe siècles), Bibliothèque des Écoles françaises d’Athènes de Rome, 2008.

Il travaille actuellement à une édition-commentaire en trois volumes des lettres de Dante Alighieri, dont le premier volume est paru en février 2022, sous le titre Dante, Correspondance I. L’amour et l’exil. Introduction générale. Lettres I-IV/Epistolae I-IV, Paris, Les Belles Lettres, col. ‘Les classiques de l’humanisme’. Avec d’autres organisateurs de Dictamina, il a édité divers collectifs sur la théorie et la pratique de l’ars dictaminis :  Der mittelaterliche Brief zwischen Norm und Praxis, éd. Benoît Grévin, Florian Hartmann, Wien Köln Weimar, Böhlau Verlag, 2020 (Beihefte zum Archiv für Kulturegeschichte, 92).
Ars dictaminis. Handbuch der mittelalterlichen Briefstillehre, éd. Florian Hartmann, Benoît Grévin, Stuttgart, Anton Hiersemann, 2019, Verlag (Monographien zur Geschichte des Mittelalters, 65), 720 p., Le Moyen Âge dans le texte. Cinq ans d’histoire textuelle au Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris, avec Aude Mairey, Paris, Publications de la Sorbonne, 2016, Le dictamen dans tous ses états. Perspectives de recherche sur la théorie et la pratique de l’ars dictaminis, avec Anne-Marie Turcan-Verkerk, Turnhout, Brepols, 2015 (Bibliothèque d’Histoire culturelle du Moyen Âge, 16).

Dans le cadre du projet Dictamina, Benoît Grévin, en plus de sa part dans la coordination générale du projet, supervise les projets collectifs de transcription/édition de travail des lettres de Bérard de Naples, ainsi que du traité théorique Ars epistolaris ornatus de Gaufridus Anglicus. Il présente deux projets personnels, de transcription des lettres de la collection dite Flores Petri de Vineis, et d’édition améliorée de la correspondance du cardinal Giordano da Terracina. Avec Elisabetta Bartoli, il entreprend des recherches exploratoires préliminaires sur l’activité d’enseignement et d’écriture de deux maîtres d’ars dictaminis actifs à Sienne et ailleurs dans la première moitié du XIVe siècle :  Filippo ‘’de Vicecomitibus de Pistoia ; Giovanni Odonetti.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search